Block title
Block content
Copywriting SEO: 12 conseils simples pour rédiger un bon contenu

Copywriting SEO: 12 conseils simples pour rédiger un bon contenu et avoir un meilleur classement

La rédaction de contenu est devenue la pierre angulaire pour attirer un trafic qualifié vers votre site web. Des blogs comme celui de Ahrefs sont passés en 4 ans de 5,000 à 418,000 visites naturelles par mois... Comment ont-ils fait ? Dans cet article nous vous donnons les 12 astuces pour y arriver...

En quatre années, d'après l'équipe de Ahrefs, le blog Ahrefs est passé de 5,000 à 418,000 visites mensuelles (trafic de recherche naturelles). 

Comment ont-ils fait ?

En fait, ils ont trouvé un moyen de créer du contenu qui se classe bien dans Google en associant les bons principes de base du référencement à des principes de rédaction solides.

Maintenant, nous ne pouvons pas attribuer toute cette croissance au contenu et au copywriting. Mais c'est une partie de l'explication.

Dans l’article d'aujourd'hui, nous allons vous faire part de quelques conseils de rédaction pour le référencement que nous avons nous même récemment mis en œuvre dans notre processus de création de contenu.

  1. Faites correspondre les trois C de l'intention de recherche.
  2. Créez le meilleur contenu possible en analysant les pages les mieux classées.
  3. Créez des "déclencheurs de liens" dans votre contenu.
  4. Utilisez la formule ASMR pour que la lecture de votre contenu se fasse sans effort.
  5. Attirez l'attention de vos lecteurs avec la formule PAS.
  6. Améliorer l'expérience de lecture avec une table des matières.
  7. Améliorez votre taux de clics grâce à ces trois astuces pour les balises title.
  8. Écrire comme le romancier Hemingway.
  9. Améliorer l'engagement grâce à la méthode de la "pyramide inversée".
  10. Ajouter des "boucles ouvertes".
  11. Écrivez en utilisant la langue de votre public.
  12. Utilisez des CTA pour faire entrer les lecteurs dans l'entonnoir marketing.

Avant cela, quelques notions de base:

Définition du copywriting SEO

Le copy writer s'occupe de la rédaction pour que le contenu soit optimisé pour les moteurs de recherche (SEO). Il s'agit d'un processus de création de contenu qui permet d'obtenir à la fois : un classement élevé dans Google, de générer du trafic qualifié, d'intéresser les lecteurs et, finalement, de générer des conversions.

Après tout, un contenu qui reçoit des tonnes de trafic de Google mais ne contribue jamais à vos objectifs commerciaux est quelque part inutile. Il en va de même pour le contenu qui a un fort taux de conversion mais qui ne reçoit jamais, ou peu, de trafic.

Alors comment créer un contenu qui atteigne ces deux objectifs: Trafic + Conversions ?

 

Votre site web n'apparait pas dans les premières positions de Google ?

Atteindre les premières positions sur Google

 

Voici quelques conseils :

1. Faites correspondre les trois C de l'intention de recherche

Avec 50,000 recherches mensuelles aux États-Unis, le terme “basketball shoes” (chaussures de basket) semble être un bon mot clé pour écrire un article de blog (si vous possédiez un blog sur le basket).

Mais vous vous trompez. Pourquoi ? Regardez les résultats de la recherche pour "basketball shoes" :

Vous pouvez constater que toutes les pages les mieux classées sont des pages de catégories de sites web ecommerce.

Ils proviennent de détaillants en ligne et énumèrent les produits pertinents qu'ils ont à vendre.

Google ne classera pas les articles de blog pour cette requête car il sait que les internautes sont en mode “achat” et non en mode “apprentissage”.

Et c'est la première leçon de la rédaction pour le référencement : créez le bon type de contenu pour le mot clé que vous ciblez. Si vous ne le faites pas, le classement sera une bataille difficile.

Ce concept est connu sous le nom "d'intention de recherche".

Comprendre l'intention de recherche peut être assez simple. Il suffit de regarder les résultats de la recherche pour comprendre les 3 C de l'intention de recherche.

Content Type: Type du contenu

Les types de contenu se classent presque toujours dans l'une des cinq catégories suivantes : articles de blog, produits, catégories, pages de renvoi ou vidéos.

Par exemple, les résultats de recherche pour “wireless headphones” (écouteur sans fil) sont tous des pages de catégories de site web e-commerce, alors que pour “best wireless earbuds” (le meilleur écouteur sans fil), il s'agit surtout d'articles de blog.


Résultats vers des sites e-commerce


Résultats vers des blogs

Content Format: Format du contenu

Le format de contenu s'applique principalement au contenu informatif. Parmi les exemples de formats, citons les modes d'emploi, les articles par listes (listicles), les articles d'opinion et les critiques.

Par exemple, si vous cherchez sur Google “date ideas” (idées pour rendez-vous), vous verrez qu'il s'agit d'articles sous forme de listes :

Content Angle: Angle du contenu

L'angle du contenu est le principal argument de vente du contenu. Il y a généralement un angle dominant dans les résultats de recherche.

Par exemple, les premiers résultats pour “how to play chess” (comment jouer aux échecs), s'adressent aux débutants :

2. Créez le meilleur contenu en analysant les pages les mieux classées.

Google classe le résultat le plus pertinent et le plus utile sur la première page. Votre article doit donc montrer qu'il mérite d'y figurer.

Comment allez-vous faire ?

En couvrant toutes les choses que les internautes veulent savoir et s'attendent à voir.

Par exemple, disons que vous voulez être classé pour “best wireless earbuds” (les meilleurs écouteurs sans fil).

En regardant les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP), il est clair que l'article doit être un article sous forme de liste. Mais quels sont les produits, les caractéristiques et les sous-thèmes à mentionner ?

Le moyen le plus simple de le savoir est de rechercher les points communs entre les résultats des pages les mieux classées.

Par exemple, si vous regardez les premiers résultats pour "les meilleurs écouteurs sans fil", vous verrez que, comme prévu, ils mentionnent tous les AirPods Pro d'Apple.

C'est donc un produit que vous devez mentionner dans votre article.

Vous voudrez également mentionner d'autres produits tels que :

  • Jabra Elite Active 75t ;
  • Samsung Galaxy Buds Plus ;
  • Beats Powerbeats Pro.

Cela améliore l'utilité de votre contenu pour les visiteurs, et potentiellement sa pertinence aux yeux de Google.

Si vous voulez aller plus loin, effectuez une analyse de la différence de contenu entre les articles pour voir les requêtes pour lesquelles les pages les mieux classées le sont également. 

Utilisez ces informations pour mieux comprendre ce que les visiteurs veulent savoir lorsqu'ils font des recherches sur cette requête.

En prenant le même exemple vous allez trouver quelques chose du genre:

  • Les meilleurs écouteurs sans fil pour iphone ;
  • Les meilleurs écouteurs sans fil pour android ;
  • Les meilleures alternatives à l'airpod ;
  • Les meilleurs écouteurs sans fil

Vous pouvez même utiliser ces idées pour créer un sommaire de votre nouvel article.

3. Créez des "déclencheurs de liens" dans votre contenu

Google affirme que les liens sont l'un de ses trois principaux facteurs de classement. C'est probablement la raison pour laquelle il existe une corrélation claire entre les liens et le trafic organique.

Ainsi, lorsque vous créez du contenu, vous devez essayer de comprendre pourquoi les gens créent des liens vers les pages que vous souhaitez concurrencer, puis appliquer ces idées à votre article.

Par exemple, dans cet article que vous lisez, nous ciblons le mot-clé "copywriting seo".

Si l'on regarde l'aperçu des SERP dans "Keywords Explorer" de l’outil Ahrefs, on constate que la concurrence est féroce. En moyenne, les dix premiers résultats ont des backlinks provenant de 198 sites web.

Ensuite prenons l'une de ces URL, collons-la dans "Site Explorer" de l'outils Ahrefs et vérifions le rapport des "Ancres". Ce rapport indique les mots les plus utilisés pour faire un lien vers cette page concurrente.

D'emblée, nous constatons qu’il y a pas mal de liens qui renvoient à cet article avec les ancres : "the ultimate guide" et "guide" dans l'anchor text.

Maintenant, le but n'est pas de copier ces idées dans votre blog. C'est de regarder plus profondément et d'analyser le “pourquoi”. 

Ainsi, dans cet exemple de concurrent, l'auteur “Brian” a été la première personne à évoquer ces idées dans cette niche SEO. Par conséquent, pour appliquer cette idée à notre article, nous devrons partager des conseils uniques de notre expérience propre (que vous lisez dans cet article !).

4. Utilisez la formule ASMR pour que la lecture de votre contenu se fasse sans effort.

Tim Soulo, directeur du marketing de Ahrefs, a dit :

Personne n'aime lire. Les internautes veulent juste l'information.
S'ils pouvaient la télécharger directement dans leur cerveau, ils le feraient... 

La lecture est une transaction. Vos lecteurs échangent leur temps contre vos mots, quelques part, dans l'espoir que ceux-ci amélioreront leur vie, leur apporteront de nouvelles connaissances ou les divertiront.

S'ils ont l'impression que la lecture est trop fastidieuse, ils appuieront sur le bouton "retour" et partiront rapidement.

Comme le dit le célèbre copywriter Bond Halbert:

Une bonne écriture est une lecture qui se fait sans efforts !

Et cela commence par la façon dont le contenu est conçu.

Rendez vos articles agréables à lire en suivant la formule ASMR :

  • Annotations. L'ajout de notes, de notes secondaires et d'autres éléments comme les guillemets et les encadrés permet de rompre la monotonie du message ;
     
  • Succinct: Des phrases et des paragraphes courts. Les phrases longues sont difficiles à suivre. Trouvez les cas où vous avez utilisé des mots de transition comme "et", "parce que" et "que". Divisez-les en phrases plus courtes.
     
  • Multimédia : vidéos, images et GIFs. L'inclusion de ces éléments peut vous aider à illustrer vos propos sans avoir à ajouter de mots supplémentaires.
     
  • Relecture: Lisez votre texte à voix haute pour repérer les endroits où votre contenu n'est pas fluide.

 

Pas assez visible dans les résultats naturels de Google ?

être visible sur Google

 

5. Attirez l'attention de vos lecteurs avec la formule PAS

La plupart des visiteurs décideront si votre message correspond à ce qu'ils recherchent en fonction de la qualité de votre introduction. Une bonne introduction les incitera à lire, tandis qu'une mauvaise introduction les renverra directement vers les résultats de Google.

Pour rédiger une introduction percutante, vous pouvez utiliser la formule Problème-Agitation-Solution (PAS).


Structure de la formule PAS

Tout d'abord, vous identifiez un problème :

Ensuite, vous agitez ce problème en creusant dans ce qui dérange :

Enfin, vous présentez une solution :

Ce n'est pas très compliqué.

Vous cherchez d'autres astuces ? Consultez ce billet (en anglais).

6. Améliorer l'expérience de lecture avec une table des matières

Le temps du lecteur est précieux.

Consciemment ou inconsciemment, avant de lire, ils vérifient toujours si un contenu tiendra ses promesses. S'il constate qu’il y aura la réponse à sa question, il gardera l'œil ouvert pour voir si c'est vrai. Si ce n'est pas le cas, il s'en ira.

Et c'est pourquoi vous devez ajouter une table des matières.

Cela permet à vos lecteurs de comprendre immédiatement si votre article est susceptible de répondre à la question qu'ils se posent. Et si c'est le cas, ils pourront facilement naviguer vers la section concernée.

Une fois qu'ils ont commencé à lire, ils pourraient être attirés par votre texte et commencer à lire le reste naturellement.

Un avantage supplémentaire de la table des matières est qu'elle permet de mettre des Ancres sur la page, que Google fait parfois apparaître dans les SERP, exemple sur Ahrefs.com :

Cela peut potentiellement apporter un plus grand nombre de clics.

7. Boostez votre CTR avec ces trois astuces pour les titres des articles.

Le classement en première position ne sert à rien si personne ne clique sur votre page.

C'est la raison pour laquelle vous devez rédiger un titre convaincant. Son rôle est d'inciter le visiteur à cliquer.

Comment améliorer vos balises title ?

Utilisez ces trois astuces :

A. Ajouter des "mots forts"

Remarquable... Captivant... Extraordinaire... 

Ce sont des mots de pouvoir : des mots qui déclenchent une réponse émotionnelle positive ou négative.

Le fait de saupoudrer un ou deux de ces éléments dans vos titres peut les rendre plus attirants et plus convaincants.

Par exemple, en ajoutant un mot clé, vous pouvez transformer une simple balise de titre comme ceci :

Avec ça :

C'est beaucoup mieux, n'est-ce pas ?

B. Ajoutez des parenthèses

Vous pouvez utiliser les parenthèses pour renforcer votre balise titre en ajoutant une "cerise sur le gâteau”.

Par exemple, il serait encore plus convaincant si votre article sur les "Avantages de la course à pied" était scientifiquement étayé :

C. Ajoutez l'année dans votre titre

Certaines requêtes doivent avoir des résultats récents.

Par exemple, si vous ciblez un mot clé tel que "les meilleurs écouteurs sans fil", les internautes voudront voir les résultats mis à jour de cette année.

Pour communiquer la nouveauté, ajoutez l'année dans votre titre, comme ceci :

CONSEIL DE PRO
Pour obtenir plus de trafic sans écrire de nouveau contenu, cherchez les pages de votre site qui se classent sur la première page de Google et améliorez leurs balises de titres.
Vous pouvez trouver ces pages en utilisant Google Search Console (GSC). Vous pouvez utiliser ce guide (en anglais). 

8. Écrire comme le romancier Hemingway

50% de la population ont un niveau de lecture d'un niveau en dessous d’un adolescent (le 8éme niveau scolaire).

Traduction : si vous utilisez un langage compliqué dans vos articles, vous risquez de faire fuir la moitié de votre lectorat. Cela signifie qu'ils ne partageront pas votre page, ne créeront pas de liens vers elle et ne se convertiront pas en clients.

Au lieu de cela, suivez ce pour quoi le romancier américain Ernest Hemingway était célèbre : des mots et des phrases simples, une syntaxe pas compliquée.

N'oubliez pas que votre objectif est de communiquer avec votre lecteur, et non de l'impressionner avec votre vocabulaire étendu.

 

Vous souhaitez développer vos ventes grâce au référencement naturel ?

Apparaitre avant mes concurrents sur Google

 

9. Améliorer l'engagement avec la méthode de la "pyramide inversée".

La plupart des pages sur le web semblent cacher les informations importantes.

Il suffit de regarder cette liste des meilleures poêles antiadhésives :

Il y a 289 mots d'informations générales "à savoir" avant d'arriver à ce que tout le monde est venu chercher : la réponse à la question.

Maintenant, regardez le post de The Wirecutter sur la même chose :

Cette fois, la réponse se trouve dans le premier paragraphe, soit 32 mots seulement.

Pour le lecteur impatient, c'est parfait. Ils obtiennent tout de suite ce qu'ils veulent. Pour les autres qui préfèrent le contexte ou plus de détails, il y a beaucoup plus à lire.

Ce format est connu sous le nom de “pyramide inversée”. Il s'agit d'une technique journalistique qui consiste à donner aux gens les informations essentielles avant les informations non essentielles.

Du point de vue du référencement, le fait de donner aux lecteurs les informations qu'ils recherchent sans qu'ils aient à les chercher peut contribuer à réduire le pogo-sticking (le fait de rebondir d'une page à l'autre dans les SERP) et à améliorer le DWELL TIME.

Comment l'appliquer ?

En gros, dans votre introduction, vous devez répondre à la question principale que vous ciblez. Ensuite, dans le reste de l'article, vous pourrez compléter les détails tout en répondant aux questions connexes.

Dwell Time: Est-ce un facteur de classement ? faut-il s'en soucier ?

10. Ajouter des "boucles ouvertes".

Vous avez déjà regardé le premier épisode d'une série télévisée et, avant même de vous en rendre compte, vous l'avez regardé sous les épisodes l’un derrière l’autre ?

Depuis des années, les producteurs et scénaristes de télévision utilisent une méthode pour vous rendre accro à leurs épisodes. Cette technique s'appelle "les boucles ouvertes" (également connues sous le nom de cliffhangers.)

En gros, ils mettent en place un élément de l'intrigue dans un épisode précédent pour éveiller votre curiosité. Puis, ils ne le résoudront intentionnellement qu'un peu plus tard. Cela peut être plusieurs épisodes plus tard, ou le premier épisode de la saison suivante.

Voici un exemple. (alerte spoiler !) 

Dans la série télévisée Sherlock, les manigances de Moriarty réussissent à ruiner la réputation de Sherlock Holmes. Et cela pousse Sherlock à se suicider.

En tant que public, vous êtes pris par surprise. Sherlock n'est-il pas le personnage principal ? Comment peut-il mourir ? Incidemment, l'épisode se termine. Tout comme la saison.

Cela vous laisse sur votre faim. Vous aurez envie d'une douce libération (la fermeture de la boucle). Vous attendrez désespérément le nouvel épisode, et vous le regarderez immédiatement lorsqu'il sortira enfin (qui, soit dit en passant, est sorti deux ans plus tard).

Intelligent, hein ?

Maintenant, vous pouvez également appliquer cette technique à votre propre contenu. 

N'oubliez pas : vous devez toujours fermer la boucle. Sinon, vous détruisez la confiance que vos lecteurs vous accordent.

NOTE: Laissez-moi fermer la boucle pour vous. Il s'avère que : Sherlock a simulé sa mort. :-)

11. Écrivez en utilisant la langue de votre public

Pour persuader votre public et l'inciter à lire, vous devez montrer que vous le comprenez. Vous devez montrer que vous êtes l'un des leurs. Vous devez "parler leur langue".

Par exemple, si vous écrivez un article de blog destiné aux développeurs, vous devez comprendre que le terme "programmer" est mal choisi. Au sein de la communauté, il est désigné comme un terme “has-been”.

Le terme correct serait "coder" ou "développer".

Et si vous n'utilisez pas ces termes, il sera évident pour le lecteur que vous n'êtes pas en phase avec le domaine, ce qui le rebutera.

De plus, il y a aussi un avantage en termes de référencement naturel: Vous allez enrichir le contenu avec des synonymes.

Grâce à "l'indexation basée sur les phrases" et à la "co-occurrence", vous pouvez même améliorer le classement de votre mot clé principal. En gros, il s'agit de l'idée selon laquelle Google peut mieux identifier la pertinence thématique du contenu grâce à la co-occurrence de mots et d'expressions (par exemple, une page qui mentionne Apple, Face ID et téléphone parle clairement de l'iPhone).

Comment, alors, comprendre le "langage" de votre public ?

Si vous êtes familier avec la niche, vous ne devriez pas avoir de problème. Sinon, vous devrez parcourir les communautés où votre public cible se retrouve.

Il peut s'agir d'endroits comme :

  • Groupes Facebook ;
  • Reddit ;
  • Communautés Slack ;
  • Quora ;
  • Blogs ;
  • Forums ;
  • Etc.

Prenez le temps de parcourir la communauté. Découvrez les termes exacts qu'ils utilisent. En même temps, regardez les sujets dont ils discutent. Ils pourraient faire de bonnes idées d'articles de blog.

12. Utilisez les CTA pour faire entrer les lecteurs dans votre entonnoir de marketing

Si vous voulez que vos lecteurs passent à l'étape suivante, vous devez leur dire de le faire. Comme le dit le proverbe, "si tu ne demandes pas, tu n'obtiens rien".

En marketing, cela se traduit par l'ajout de call-to-actions (CTA) dans votre contenu.

Mais cela ne signifie pas que chaque appel à l'action doive aboutir à "acheter mon produit". Tous les lecteurs ne sont pas prêts à acheter quelque chose. Cela dépend de l'endroit où ils se trouvent dans le parcours de l'acheteur.

Voici un exemple à titre d'illustration :

Imaginez que vous vendez des abonnements VPN. Vous avez créé un article sur "qu'est-ce qu'un VPN". Il est bien classé sur Google et reçoit une tonne de trafic de recherche.

Mais comme il s'agit d'un sujet pour débutants, vos lecteurs ne se convertiront probablement pas tout de suite. Après tout, ils viennent seulement d'apprendre ce qu'est un VPN. Ils ne sont pas prêts à mettre de l'argent pour quelque chose qu'ils viennent juste d'apprendre.

Ainsi, plutôt que d'essayer de les convertir en clients, faites-les passer à l'étape suivante de votre entonnoir de marketing.

Par exemple, dans votre article "Qu'est-ce qu'un VPN", vous pouvez expliquer comment fonctionne un VPN. À ce stade, votre lecteur pourrait se demander s'il en a lui-même besoin. Ainsi, si vous aviez un article sur les "10 raisons pour lesquelles tout le monde a besoin d'un VPN", vous pourriez créer un lien interne vers celui-ci.

Ainsi, vos lecteurs seront plus enclins à se convertir en clients.

C'est une bonne chose du point de vue de la rédaction, car vous améliorez potentiellement les conversions et le retour sur investissement de votre contenu. C'est utile du point de vue du référencement car cela augmente le nombre de pages vues, réduit les rebonds et peut envoyer des signaux d'engagement positifs à Google.

Ce qu'il faut retenir : Toujours faire correspondre le bon appel à l'action à la bonne étape du parcours de vos clients.

Pour finir

Le référencement n'est pas seulement une question de classement dans Google. Il s'agit de générer plus de trafic, d'engagement et d'augmenter vos résultats.

C'est pourquoi la rédaction est importante : personne ne lira un contenu de mauvaise qualité, même s'il est bien classé.

 

Besoin de plus de visibilité avec le référencement naturel Google ?

Apparaitre dans les premières positions de Google