Comment rédiger la balise title SEO idéale (notre Guide en 4 étapes)

Dernière mise à jour le 3 Nov 2022
Comment écrire la balise title idéale ?
La plupart des gens pensent que les balises title sont assez simples. Il n’y a aucun moyen de les louper, n’est-ce pas ? Et bien si… rédiger une bonne balise titre doit suivre certaines règles que nous allons vous détailler dans cet article avec un process efficace en 4 étapes…

La vérité est que les balises title ont plus de potentiel et de valeur SEO que ce que croient la plupart des gens. C’est notre avis en tant que Agence Web.

Par exemple, jetez un coup d’œil à ces deux balises titles d’un article de Ahrefs :

Ancienne balise title de l'article rank tracker de ahrefs

Nouvelle balise title de l'article rank tracker de ahrefs

Voici ce qui est arrivé à leur trafic organique lorsque ils ont changé la balise « Rank Tracker » de la première à la seconde :

Résultats d'un changement de balise title

C’est une augmentation d’environs +37% !

NOTE: Nous sommes conscients que de nombreuses variables entrent en jeu ici. Nous ne pouvons pas affirmer de manière définitive que le changement de balise de titre a entièrement contribué à cette augmentation. Mais nous pensons qu’il est clair qu’il a eu, au moins, un effet positif.

Dans cet article, je vais couvrir tout ce que vous devez savoir sur les balises title pour le référencement naturel. Je vous présenterai également un processus en 4 étapes pour créer des balises title qui fonctionnent à tous les coups.

Besoin de plus de trafic organique ?

Obtenir plus de trafic

Commençons.

Qu’est ce qu’une balise title SEO ? et pourquoi sont-elles importantes ?

Une balise title est l’élément HTML utilisé pour spécifier le titre d’une page web.

Voici à quoi il ressemble dans sa forme brute :

Exemple brut d'une balise title

 

Son rôle principal est d’indiquer aux visiteurs et aux moteurs de recherche ce qu’ils peuvent attendre de la page Web (de la manière la plus courte et la plus concise possible).

Mais parce qu’aussi les balises title apparaissent généralement dans les SERPs (page de résultats des moteurs de recherche)…

Exemple de balise title affichée dans les serps de Google

Il est essentiel qu’une balise title incite l’utilisateur à cliquer sur votre article à partir des SERPs (ou de l’endroit où il se trouve).

Voici quelques autres raisons pour lesquelles les balises de title sont importantes :

  • La première impression compte : Votre balise title est généralement la première chose qu’un visiteur potentiel remarque lorsqu’il effectue une recherche. C’est donc l’occasion de faire une première impression positive ;
  • L’effet de levier des marques : Les gens font confiance aux marques. Si vous êtes un nom connu dans votre secteur d’activité, veillez à mettre en évidence le nom de votre marque dans votre balise title. Encore une fois, cela incite le visiteur à cliquer et génère plus de trafic. (Nous y reviendrons plus tard !)

Et n’oubliez pas que Google (et les autres moteurs de recherche) examinent votre balise title, entre autres, pour donner un sens à votre page.

C’est probablement la raison pour laquelle il existe une légère corrélation entre l’utilisation de mots clés dans la balise title et les classements.

Selon les statistiques de Ahrefs:

Corrélation de utilisation de mots clés dans la balise title

NOTE: Comme corrélation = causalité, vous devriez prendre ce graphique avec des gants – après tout, cela reste une corrélation très faible. Quoi qu’il en soit, cela ne veut pas dire que vous avez besoin d’un mot-clé à correspondance exacte dans votre balise title. Ce n’est pas le cas. Depuis l’introduction de Hummingbird dans l’algorithme de Google, Google est suffisamment intelligent pour comprendre les synonymes et la « recherche conversationnelle ».

Quelle est la différence entre les balises title et les balises H1 ?

En bref, ce sont des balises HTML entièrement différentes.

La confusion vient du fait que dans la pluspart du temps, le même texte est utilisé dans la balise title et dans la balise H1.

Par exemple, voici la balise H1 de notre article « 12 conseils pour rédiger un bon contenu ».

balise title brute de l'article à optimiser

D’un point de vue rédactionnel, c’est la même chose que la balise title.

Cette façon de faire est une pratique courante pour la plupart des sites Web, car elle contribue à la clarté et à la cohérence. Si les utilisateurs cliquent à partir des résultats de recherche à cause d’un titre particulier, il y a de fortes chances qu’ils s’attendent à voir le même titre (ou du moins un titre similaire) sur la page.

Alors comment faire la différence ?

En bref, c’est votre balise tite qui est visible dans les SERPs et lorsque votre contenu est partagé sur toute autre plateforme. D’autre part, la balise H1 est le « titre » affiché réellement sur la page.

Ne confondez pas avec le titre qui est visible dans l’onglet de votre navigateur : il s’agit de la balise title.

Différence entre Balise title et balise h1

Maintenant que vous savez ce qu’est une balise title et en quoi elle est importante, voyons comment en créer une bonne.

Mais d’abord, passons en revue quelques éléments de base…

Un guide rapide concernant les bonne pratiques des balises title

Avez-vous déjà vu un résultat dans les SERPs qui ressemble à ceci ?

Exemple de troncature de la balise Title

C’est ce qu’on appelle la troncature de la balise title.

Google masque les contenus des balises title dans les SERP après environ 50 à 60 caractères. (En fait, c’est basé sur les pixels, mais 50-60 caractères est une bonne règle de base). Gardez donc vos balises title autour de cette longueur.

Vous pouvez tester votre balise title avec l’un de ces outils de vérification de la largeur en pixels :

NOTE: Vous pouvez également effectuer une vérification complète de toutes les balises title de votre site à l’aide de notre outil SEO analyzer tool.

Que pensez-vous de ça ?

Exemple de balise title tout en majuscules

Les majuscules sont une mauvaise pratique quand il s’agit de balises title. Et honnêtement, je n’ai jamais vu une balise title tout en majuscules classée sur la première page (ou n’importe où, d’ailleurs). Généralement, Google réecrira cette balise par autre chose.

Voici les deux options que nous recommandons pour le formatage de la balise title :

  • Pour une phrase : Mettez la majuscule à la première lettre du premier mot (par exemple, « Dwell Time: Est-ce un facteur de classement ? (et si oui, devez-vous vous en soucier ?) »)
  • Majuscules : La première lettre de la plupart des mots est en majuscule. Utilisez cet outil pour convertir n’importe quel mot en majuscule (par exemple, « 10 Facteurs de Classement Google à Ne Pas Ignorer »).

Et oui, les mots en majuscules (pour mettre l’accent) sont aussi acceptés.

Attirer l'attention dans la balise title avec un mot en majuscule

Mais n’optez pas pour les titre entiers en majuscules. Cela attirera l’attention. Et pas pour les bonnes raisons.

Voici quelques autres éléments à garder à l’esprit lors de l’élaboration des balises title :

  • Écrivez pour les humains, pas pour les moteurs de recherche : N’insérez pas un tas de mots-clés non naturels dans vos balises title. Nous ne sommes pas en 1998 !
  • Assurez-vous que toutes les balises title sont uniques (quoi qu’il arrive) : Les balises title en double sont un problème courant. Essayez de les éviter ;
  • Assurez-vous qu’une balise title existe sur toutes les pages : Assurez-vous que toutes les pages de votre site Web possèdent une balise title. (C’est un problème étonnamment courant).

C’est parti pour le processus en 4 étapes !

Étape 1. Trouvez un mot-clé PRIMAIRE à cibler

En ce qui nous concerne, nous préconisons généralement de cibler des sujets plutôt que des mots-clés.

En effet, la plupart des pages ne sont pas classées uniquement pour leur mot-clé « principal », mais aussi pour de nombreux autres termes et variations connexes (c’est-à-dire des mots-clés à longue traîne).

En fait, nous avons constaté qu’une page moyenne classée numéro 1 est également bien classée pour environ 1 000 autres mots clés pertinents.

Le nombre moyen de mots clés pour lesquels les pages du top10 sont aussi positionnées dans le top20

En effet, chacune de ces pages est classée pour des centaines d’autres mots-clés à longue traine. Plutôt cool, non ?

Néanmoins, en ce qui concerne les balises title, nous vous recommandons d’optimiser principalement un mot clé principal. (Et peut-être un ou deux mots-clés de longue traîne. Nous y reviendrons à l’étape 2).

Je vous invite a utiliser des outils comme Ahrefs ou SemRush ils vont vous aider pour avoir une vue globale sur quels mots clés sont positionnées vos pages.

Étape 2. Trouvez les mots-clés LONGUE TRAINE de votre mot-clé principal.

Vous devez toujours cibler UN seul mot-clé principal.

Mais il est aussi généralement judicieux de cibler un ou deux mots-clés à longue traine.

Pourquoi ? Parce que le classement de votre mot-clé principal peut prendre beaucoup de temps. Mais vous pouvez commencer à obtenir du trafic à partir de variantes à longue traîne assez rapidement.

Et ces variantes à longue traine peuvent souvent être incorporées dans votre balise title sans que cela soit « artificiel ».

Mais qu’est-ce qu’un mot-clé à longue traîne ?

Les mots-clés de longue traîne sont les requêtes de recherche dont le volume de recherche individuel est très faible, mais dont la demande de recherche totale est énorme en tant que groupe. Le nom vient de la « longue traîne » de la « courbe de demande de recherche », un graphique qui représente tous les mots clés en fonction de leur volume de recherche.

Voici le graphique :

Courbe de la demande en mots clés dans la recherche internet

Comme l’indiqué, ces mots clés ont tendance à être plus longs et plus spécifiques que les mots clés couramment recherchés. (Pas toujours, cependant).

Exemple :

  • Mot clé principal : « rédaction web » (1 300 recherches/mois en France) ;
  • Variation longue traîne n°1 : « rédaction web seo » (320 recherches/mois en France) ;
  • Variante à longue traîne n°2 : « agence rédaction web » (210 recherches/mois en France)
  • Variante à longue traîne n°3 : « rédaction contenu web » (170 recherches/mois en France)

Vous voyez l’idée ?

Mais comment trouver des mots-clés à longue traîne ?

Comme mentionné plus haut, le mieux est d’uliser des outils comme Semrush :

Allez dans « Keyword Magic Tool » et entrez votre mot-clé principal (par exemple, « rédaction web »).

Semrish: recherche mots longue traine

Tous ces éléments ne seront pas forcément pertinents pour ce que vous cherchez.

Par exemple, « plateforme rédaction web » et « outils rédaction web » ne sont pas pertinents pour notre liste de conseils de rédaction web.

Étape 3. Rédigez votre balise title de BASE

L’étape suivante consiste à rédiger une balise title de base.

Voici les règles :

  • Concentrez-vous sur le caractère descriptif : Il doit décrire avec précision le sujet de la page ou du billet et définir les attentes du lecteur ;
  • Soyez bref et agréable : Votre balise title définitive ne doit pas dépasser 50 à 60 caractères. Vous compléterez et améliorerez cette ébauche au fur et à mesure de la lecture de ce guide, alors laissez de la place.
  • Incluez vos mots-clés : Veillez à mettre votre mot-clé principal dans la balise title. Et si possible, ajoutez-y une ou plusieurs variations longue traine.

OK ; rédigeons une balise title pour notre liste de conseils sur la rédaction web.

Quelque chose d’aussi simple que ça pourrait fonctionner :

exemple titre de base

Il intègre à la fois notre mot-clé principal (« rédaction web ») et notre mot-clé de longue traîne (« rédaction web seo »).

NOTE: Il est vrai que cela n’inclut pas notre mot-clé à longue traîne en tant qu’expression exacte (par exemple, « rédaction web seo »). Mais cela n’a pas d’importance. Google est suffisamment intelligent pour comprendre que l’inclusion de « seo » doit signifier que ces conseils de rédaction sont liés au mot seo. L’insertion de l’expression exacte « rédaction web seo » n’a pas de sens, car elle ne se lit pas très bien.

Bien sûr, c’est assez basique. Mais le basique, c’est bien, assurez-vous que ça décrit bien le sujet.

N’oubliez pas que votre objectif principal est de décrire. N’essayez pas d’y glisser une tonne de mots-clés. Décrivez simplement votre page de façon précise et concise. Et incluez vos mots-clés principaux et ceux de longue traîne.

Il est également tout à fait possible de mélanger un peu les choses, voire de supprimer certains mots.

Par exemple, supposons que votre mot-clé soit « meilleure poudre protéinée ».

Cela pourrait fonctionner :

« Comment choisir la meilleure poudre protéinée »

Et il est bon d’utiliser des synonymes, aussi.

« Comment choisir le meilleur shake protéiné »

Google parvient très bien à déduire l’intention de l’internaute à partir du langage naturel. Il comprendra ce dont vous parlez.

Étape 4. Déterminez ce que votre contenu a d’unique (et parlez-en aux gens).

Toutes les personnes qui effectuent une recherche sur Google recherchent quelque chose.

Mais ce quelque chose n’est pas toujours le même.

Les internautes ont tendance à rechercher certaines « qualités » dans les résultats de recherche. Ces qualités dépendent de la nature de la requête.

Cependant, si vous avez créé votre page/article autour d’une requête/sujet spécifique, il est probable qu’il y ait déjà une correspondance entre les « qualités » que votre contenu incarne et les qualités que les gens cherchent.

Il vous suffit de les préciser aux visiteurs potentiels dans votre balise title.

Voici cinq « qualités » que les gens ont tendance à valoriser (et comment les faire apparaître clairement dans votre balise title) :

  • Profondeur/exhaustivité : Les gens aiment les ressources complètes et approfondies. C’est probablement la raison pour laquelle il existe une corrélation claire entre la longueur du contenu et les classements. Si votre ressource est plus complète que les autres résultats de recherche, ne le cachez pas. Incitez le visiteur à cliquer en ajoutant des mots/expressions comme ceux-ci à votre balise title: « ultime », « complet », « définitif », « étude », « étape par étape », etc.
  • Listes / Quantité : Les gens adorent les articles de type liste. Nous vous suggérons de toujours inclure un nombre dans votre balise title pour les articles de type liste. Exemple : “10 outils pour …”, “15 astuces…”, etc…
  • Vitesse / brièveté : La surcharge d’informations est un véritable problème. Si votre contenu est concis et pertinent, c’est votre atout majeur. « Vendez votre contenu avec des mots/phrases comme ceux-ci dans votre balise title : « rapide », « simple », « …en X minutes », « aujourd’hui », « maintenant », etc. Et pour les pages de produits, essayez des choses comme : « expédition gratuite » ou « livraison le lendemain » (si vous le proposez, bien sûr).
  • Fraîcheur : Certaines requêtes (par exemple, « conseils rédaction SEO 2022 ») exigent des résultats frais. Personne ne va cliquer sur un résultat datant de 2010 pour de telles requêtes. Pour communiquer la fraîcheur, ajoutez des mots/phrases comme ceux-ci à votre balise title : « …en 20XX », « dernière mise à jour le 18 janvier », etc.
  • La marque : Les gens sont plus susceptibles de cliquer sur un résultat de recherche provenant d’une marque qu’ils connaissent et à laquelle ils font confiance. (Il n’y a pas de statistiques à ce sujet, mais c’est assez évident.) Donc, si vous êtes un tant soit peu connu dans votre secteur, ajoutez le nom de votre marque à votre balise title.

NOTE: Pour les sites e-commerce, le « prix » peut également être considéré comme une qualité appréciée. Donc, si vous êtes en concurrence sur le prix, n’ayez pas peur de le faire savoir en l’indiquant dans votre balise title. Voici quelques mots/expressions à utiliser : « pas cher », « bas prix », « bonne affaire », « …à partir de XXX $ », etc.

Mais que devez-vous faire si votre page exploite plusieurs « qualités » ?

Tout d’abord, vous ne devez pas submerger les internautes en insérant trop d’arguments de vente dans votre balise title. Restez toujours naturel.

Ensuite, regardez ce qui est déjà classé dans les SERPs. Cela vous donnera une idée plus précise de l’intention de recherche de l’internaute. Vous saurez également quelles « qualités » les internautes apprécient dans les résultats.

Par exemple, cherchez sur Google « les meilleurs restaurants de New York » et vous verrez de nombreux résultats comme celui-ci :

exemple de résultats des meilleurs restaurants de New York

En fait, les 10 premiers résultats sont tous des « listicles » (liste + article).

Les personnes qui effectuent cette recherche privilégient clairement la « quantité » avant tout.

Mais si vous cherchez « vacances bon marché » sur Google, vous verrez que les gens accordent une importance primordiale au prix.

balise title Résultats avec la requête pas cher

Intégrons cela dans la balise title de nos conseils SEO.

Titre attirant

L’ajout de l’expression « qui fonctionnent » à notre balise title montre qu’il s’agit de conseils réels. Nous disons aux gens que ces conseils fonctionnent dès maintenant.

Mais cette balise title intègre également quelques autres « qualités » :

  • Profondeur/exhaustivité : 12 conseils en matière de rédaction, c’est pas mal. Ce contenu est donc très complet.
  • Quantité : De même, le fait qu’il s’agisse d’une GRANDE liste de 12 conseils attire les personnes qui privilégient la quantité (c’est-à-dire les amateurs de listicles).

En résumé, alignez toujours votre balise title sur l’intention de recherche de l’internaute.

Et nous avons terminé… du moins jusqu’à ce que vous commenciez à vous classer !

Et après ?

Besoin de plus de trafic organique ?

Obtenir plus de trafic

Voici ce qu’il faut faire une fois que vous êtes dans le top 10…

Je sais ce que vous pensez…

« Pourquoi n’avons-nous pas parlé du CTR (Taux de clics) ? C’est un facteur de classement de nos jours, non ? »

Oui, c’est presque certain.

Mais il faut savoir qu’il est inutile de consacrer du temps et des efforts à l’optimisation du CTR (taux de clics) tant que vous n’avez pas atteint le top 10.

Pourquoi ? Parce que la plupart des gens ne vont pas au-delà de la première page de résultats.

Cela signifie que les affichages de votre site dans les SERP seront faibles. Il suffit juste de le vérifier dans Search Console.

Cependant, une fois que vous commencez à vous classer dans le top 10 pour des mots-clés qui ont un volume de recherche réel, vous devrez vous concentrer davantage sur cet aspect.

Voici quelques moyens d’augmenter le taux de clics avec votre balise title :

1. Attirez l’attention du lecteur en ajoutant de l’ÉMOTION à votre titre.

Incroyable. Remarquable. Magique. Extraordinaire. Etc.

Ce sont tous des mots forts qui font appel aux émotions des gens. Les incorporer dans les balises title peut faire des merveilles pour le CTR.

Mais contrairement à l’avis général, vous ne devez pas les choisir au hasard.

Tout d’abord, vous devez répondre aux questions suivantes :

  • Qu’est-ce que votre contenu offre d’unique ?
  • Quels sont les problèmes rencontrés par les personnes effectuant cette recherche ? (et comment votre contenu les résout-il ?)

Par exemple, prenons le terme « conseils rédaction ». (encore)

Nous savons déjà que les personnes qui recherchent ce terme veulent voir une liste d’astuces de rédaction ; vous pouvez le dire parce que c’est un terme pluriel (c’est-à-dire « rédaction astuces », et non « rédaction astuce »).

Le fait que la plupart des dix premiers résultats de recherche soient des messages de type liste le confirme également.

Termes de recherches au pluriel

Mais qu’en est-il des détails ?

Répondons aux questions ci-dessus et essayons d’y voir plus clair.

  • Qu’est-ce que notre contenu offre d’unique ? – Passage à l’action : tous les conseils de notre liste sont faciles à mettre en œuvre et donneront des résultats concrets.
  • Quels sont les points sensibles des personnes qui recherchent cette requête ? – Ils veulent des conseils qui fonctionnent. Cela signifie qu’ils seront à l’affût de quelque chose d’actualisé et de frais. De plus, il semble que ce soit le genre de choses que les référenceurs intermédiaires recherchent, donc ils souhaitent probablement voir des conseils qui peuvent être mis en œuvre sans trop de difficultés.

Il semble que le passage à l’action soit notre unique offre de valeur ici.

Mettons à jour notre balise title :

Exemple de titre avec de l'émotion

2. Ajoutez des crochets/parenthèses

Les crochets/parenthèses peuvent aider à séparer votre balise title et à améliorer la lisibilité.

Comme vous l’avez vu, avec les parenthése ça a l’air mieux, vous ne trouvez pas ?

De plus, les parenthèses peuvent également contribuer à améliorer le taux de clics (CTR).

3. Utilisez le « Gap de curiosité » pour inciter le clic.

Avez-vous déjà lu un article sur les sites Buzzfeed ou UpWorthy ?

Si oui, alors vous êtes probablement familier avec cette technique.

Voici une définition :

Le gap de curiosité est l’espace entre ce que nous savons et ce que nous voulons ou même devons savoir.
Joanna Wiebe Copyhackers

Et voici un exemple de son utilisation :

Balise titre avec un exemple de gap du curiosité

Si, comme moi, vous vous retrouvez à vous demander « Wow ! Mais qu’est-ce que c’était que cet incroyable acte de gentillesse ? », alors vous avez fait l’expérience du gap de curiosité.

Comme vous l’avez peut-être deviné, cette technique comporte une part de psychologie – plus que je n’ai le temps d’expliquer dans cet article.

Je vous recommande donc de lire ce billet et celui-ci ou celui-ci. (en anglais)

NOTE: Le deuxième article est en fait un travail de recherche. C’est assez conséquent, mais ça vaut la peine de le lire.

Mais il faut être prudent avec cette technique… vous ne voudrez pas emprunter la voie du « Putaclic ».

Oui, vous voulez que les gens cliquent sur votre article, mais pas au détriment de l’honnêteté.

Par exemple, voici une version de notre balise title « Conseils en matière de rédaction » qui intègre le gap de curiosité :

titre avec du gap de curiosité

Si nous ignorons le fait que cette balise title est trop longue (et serait tronquée dans les SERPs), il y a de fortes chances que vous pensiez à quelque chose comme :

« Oh mon dieu… Google ne veut pas que je connaisse ces astuces de référencement ? Ils DOIVENT être bons ! Je DOIS les connaître !) »

Mais même si cela peut inciter les gens à cliquer, c’est malhonnête.

Il n’y a pas de conseils sur notre liste que Google ne veut pas que vous connaissiez.

Voici un meilleur exemple :

Balise title : Gap de curiosité

C’est honnête, tout en suscitant un sentiment de curiosité (par exemple, « WOW, ils « fonctionnent comme un charme »… je suppose que je ferais mieux d’y jeter un coup d’œil ! »).

4. Anticipez votre mot-clé

Ceci est appelé aussi “front-loading” en anglais, et ça consiste simplement à placer les détails cruciaux (c’est-à-dire votre mot-clé) au début de votre balise title.

Voici trois raisons pour lesquelles il peut être judicieux de le faire :

  1. Cela attire l’attention : Dans le monde occidental, nous lisons de gauche à droite. Si vous placez votre mot-clé au premier plan, c’est la première chose qu’un visiteur potentiel va lire. Cela permet non seulement d’attirer leur attention, mais aussi de les convaincre que votre page/article est pertinent par rapport à leur recherche.
  2. Il pourrait s’agir d’un « facteur de classement » : Dans le passé, il y a eu des spéculations dans le monde du référencement selon lesquelles le fait de placer des mots-clés au début (ou presque) d’une balise title pouvait aider au classement. Même si cela a été le cas, ce n’est probablement plus le cas. Néanmoins, cela ne peut pas faire de mal.
  3. Il peut en résulter un plus grand nombre de liens riches en mots-clés : Rien de mieux qu’un lien avec vos mots-clés cibles comme texte d’ancrage, n’est-ce pas ? Le fait de mettre en avant votre mot-clé cible permet de « cadrer » la façon dont les gens voient et font référence à votre article, ce qui peut entraîner un plus grand nombre de liens ancrés riches en mots-clés. Pensez-y : si votre balise title est « Conseils rédaction : 12 astuces… », cela augmentera sans aucun doute la probabilité que quelqu’un établisse un lien vers vous avec l’expression « Conseils rédaction » comme texte d’ancrage.

Pour être honnête, le facteur décisif le plus important ici est la préférence personnelle. Par exemple, pensez-vous que votre balise title est meilleure avec un mot-clé en tête de page, ou non ?
Parfois, ça ne marche pas.

Voici une version préliminaire de la balise title de nos conseils de référencement :

Balise title avec le mots clé en tête

Vous pouvez voir que nous avons dû modifier quelques éléments pour que cela fonctionne. Et honnêtement, nous pensons que la version originale est légèrement meilleure. C’est du moins notre avis personnel.

C’est donc ce que nous avons retenu 🙂 …

résultat final de la balise title optimisée

Génération automatique de balises title : comment créer des balises title IDEALES pour les pages de produits et de catégories (en masse)

De nombreux sites e-commerce répertorient des milliers, voire des millions de produits.

Amazon, par exemple, compte 358 millions de pages ! dans l’index de Google.

nombre de resultats de Amazon sur Google

Vous pensez vraiment que quelqu’un passe son temps et crée des balises title manuellement pour plus de 100 millions de produits à la main ? Impossible.

Ces balises title sont générées automatiquement, très probablement par le CMS d’Amazon.

Amazon a très certainement un CMS personnalisé qui s’occupe de cela. Mais la bonne nouvelle, c’est que la plupart des CMS standard peuvent le faire : vous aurez probablement juste besoin d’un plugin.

Voici quelques plugins dotés de cette fonctionnalité :

  • WordPress : Yoast ; il y a un guide (complet avec une liste de variables personnalisées que vous pouvez utiliser dans les métabalises) ici. C’est assez flexible.
  • Joomla : Tag Meta ; Je n’ai jamais utilisé ce plugin personnellement, mais après avoir regardé la description et les critiques, la fonctionnalité semble similaire à Yoast pour WordPress.
  • Magento : Magento gère les balises title des pages de catégories et de produits de manière assez simple. Vous avez besoin de plus de fonctionnalités ? Essayez cette extension (payante).

Mais au-delà des aspects techniques, quel est le meilleur format pour les balises title générées automatiquement ?

Voici quelques idées pour les pages de produits :

  • Titre du produit | Marque (par exemple, « iPhone X | Apple »)
  • Titre du produit | Catégorie | Marque (par exemple, « MacBook Pro | Ordinateurs portables et bloc-notes | Apple »)
  • CTA + Titre du produit | Marque (par exemple, « Achetez l’iPhone X | Apple »)
  • CTA + Titre du produit | ISBN/numéro de série | Marque (par exemple, « Achetez l’iPhone X | 978-X-XX-XXXXXXX -| Apple » – cela a tendance à fonctionner mieux pour les produits pour lesquels les gens peuvent chercher sur Google les numéros ISBN ou de série, comme les appareils de cuisine, etc.

Voici quelques idées pour les pages de catégories :

  • Catégorie | Marques (par exemple, « Portables et ordinateurs portables | Apple »)
  • CTA + Catégorie | Marques (par exemple, « Acheter des ordinateurs portables et des notebooks | Apple »)

Et voici quelques idées pour les pages « locales » :

  • Nom du restaurant, Ville – Ville | Catégorie | Marque (par exemple, « Noma, Copenhague – Christianshavn | Avis sur les restaurants | TripAdvisor »)
  • Secteur d’activité dans la ville | CTA – Marque (par exemple, « Plombiers à Sheffield – Obtenez un devis ! | Yell »)

Vous voyez l’idée…

NOTE: Aucune de ces listes n’est exhaustive ; vous pouvez mélanger les variables comme vous le souhaitez.

Besoin de plus de trafic Naturel Google ?

Obtenir plus de trafic Naturel

Pourquoi Google réécrit-il mes balises title ?

Google a l’habitude de réécrire occasionnellement les balises title.

Cela peut être frustrant, surtout si vous avez consacré du temps et des efforts à l’élaboration de balises « optimisées ».

Alors pourquoi Google fait-il cela ?

Voici quelques raisons :

1. Google pense que votre balise title est mauvaise

En 2016, Gary Illyes a été interrogé sur la réécriture incessante des balises title par Google. Voici sa réponse :

Nous réécrirons toujours les titres. Nous avons vu tellement de sites dont le titre est vraiment nul. Beaucoup de sites n’ont pas de titre ; beaucoup de sites ont un titre disant « Top Page ». En fait, Google réécrit presque toujours les titres. Nous ne pourrions pas fournir des résultats utiles à nos utilisateurs si nous arrêtions de réécrire les titres. Les expériences nous ont montré que les utilisateurs préféraient les titres réécrits. Nous continuerons donc à re-rédiger les titres.
Gary Ilyses Google

En d’autres termes, pas tout le monde ne s’efforce de rédiger des balises de titre optimisées, ce qui se traduit par des balises title « nulles ».

Donc… Google les réécrit.

2. Google pense que pour une requête particulière, il existe une balise title plus appropriée.

Google ne réécrit pas toujours les balises title ; cela dépend de la requête.

Cela signifie que Google peut réécrire la balise title lorsqu’une personne recherche X, mais pas lorsqu’elle recherche Y.

Voici ce que Gary Illyes a déclaré à ce sujet :

La balise title dépend de la requête. En gros, ce que nous essayons de faire, c’est de nous assurer que les gens vont cliquer sur les résultats. Nous voyons beaucoup de mauvaises balises title [comme “homepage”] ou “sans titre” par exemple, et je suis sûr que c’est une bonne chose, même si les gens n’aiment pas ça.
Gary Ilyses Google

C’est en fait assez courant.

Par exemple, voici ce que vous voyez lorsque vous recherchez « Zappos » sur Google.

Balise title de Zappos sur Google

Si vous vérifiez la balise title de la page, vous vous rendrez compte qu’elle est légèrement différente.

Balise title de Zappos brute sur leur site

Pour plus de clarté, voici comment ils se présentent côte à côte :

  • Chaussures en ligne, Vêtements, Expédition et retours gratuits | Zappos.com
  • Zappos.com : Chaussures en ligne, vêtements, livraison et retour gratuits

Google a réécrit la balise title pour mettre le nom de la marque en avant.

Je dirais que c’est parce que Google voit que vous recherchez un nom de marque et décide de le mettre en avant dans les résultats de recherche.

Après tout, si vous cherchez Zappos par son nom, vous êtes probablement à la recherche de son site web.

Ainsi, le fait de mettre en avant le nom de la marque dans la balise title augmente probablement le taux de clics.

3. Google examine les Ancres de vos liens entrants pour déterminer le sujet de vos pages

La plupart des liens entrants ont un texte d’ancre – Google examine ces liens pour comprendre le sujet de votre page ou de votre article.

Voici ce que disait Aaseesh Marina (de Google) en 2016 :

Si nous voyons un texte d’ancre d’un site A vers un site B, nous pouvons parfois choisir, en fonction de la requête de l’utilisateur, le texte d’ancrage qui relie A à B comme titre pour ce résultat de recherche particulier. Encore une fois, nous voulons évidemment servir des résultats qui ont le plus de sens pour les utilisateurs, les utilisateurs sont ce pour quoi nous essayons de faire les meilleurs résultats possibles, et dans certains cas, si nous pensons que le texte d’ancrage est un bon titre, et qu’il est plus pertinent pour cette requête particulière, alors nous afficherons le texte d’ancrage.
Aaseesh Marina Google

Toutefois, Google ne recourt généralement à cette solution qu’en cas de nécessité (c’est-à-dire pour les pages indexées mais bloquées par Googlebot).

Dans ce cas, l’examen de facteurs extérieurs (par exemple, le texte d’ancrage) est l’une des seules méthodes que Google peut utiliser pour rédiger une bonne balise title.

Comment empêcher Google de réécrire mes balises title ?

Vous ne pouvez pas… du moins pas avec 100% de certitude.

Voici ce qu’a dit Gary Illyes :

Nous ne fournirons pas non plus de moyens d’empêcher entièrement la réécriture des titres. Nous pensons qu’il est possible d’en abuser. Par exemple, le bourrage de mots-clés… Si vous n’aimez pas les titres réécrits, envoyez-nous des commentaires qui figurent en bas des pages de résultats de recherche.
Gary Ilyses Google

On suppose qu’il fait référence à ça :

Comment faire un feedback à Google

Il est clair qu’aucun d’entre nous ne va jamais cliquer sur ce bouton. Alors, comment contourner réellement la réécriture des balises title ?

Voici ce que nous pensons :

Vous aurez plus de chances de conserver votre balise title en élaborant d’abord une excellente balise title.

  • Cela signifie qu’il faut s’assurer que votre balise title :
  • Décrit avec précision le contenu de votre page/poste ;
  • Mettez en valeur les « qualités » que les gens veulent voir ;
    Incite au clic.

Si vous pouvez le faire, pourquoi Google le réécrirait-il ?

En conclusion

Les balises title ne sont pas compliquées ; elles demandent simplement un peu de temps et d’efforts pour être bien conçues.

Certes, elles ne seront jamais parfaites à 100 %. Vous devez donc vous efforcer de les tester et de les améliorer en permanence. Si vous avez suffisamment de trafic, vous pouvez même effectuer des tests A/B pour voir quel titre est le plus performant. (C’est une tactique un peu avancée, cependant…)

Avez-vous d’autres astuces ou idées sympas pour élaborer des balises title parfaites ?

Besoin de l’aide de notre équipe d’experts ?

Obtenir des conseils

    Téléchargement du module

    Laissez-nous votre prénom et votre adresse de courriel pour vous envoyer le module par courriel:


      Pssssst Attendez...

      Laissez nous votre meilleure adresse email et vous recevrez le premier nos prochaines publications...


        Recevoir chaque semaine notre publication en avant première.

        Rejoignez nos 153 845 fidèles lecteurs et restez informés concernant le domaine du développement web, en étant le premier à recevoir notre publication chaque semaine.